Patrick MUYAYA : Il faut susciter les ambitions dans le jeune congolais

3
188
Député national

 

De passage à Lubumbashi en provenance de Goma où il a participé au festival Amani, le député national et Président du réseau de jeunes parlementaires de la République Démocratique du Congo Patrick Muyaya s’est longuement confié à la presse de la ville du cuivre. Des questions d’ordre politique et de développement ont été abordées durant cette interview à bâton rompu.

Saluant la mémoire d’Etienne Tshisekedi dont la mort est une grande perte pour la RDC qui se voit privée de toute une bibliothèque vivante et d’un sage qui a traversé les années et les régimes en gardant son indépendance d’esprit et en menant un combat pour l’éclosion de la démocratie au pays. « Certes il y a eu quelques divergences de conception et de bataille entre nous, mais il faut reconnaitre l’homme qu’était Etienne Tshisekedi. Il a eu le mérite d’avoir combattu la dictature, et même l’accord de la saint Sylvestre est une émanation du combat mené par Etienne Tshisekedi, c’est pourquoi nous devons arriver à appliquer cet accord pour rendre hommage à ce grand homme… nous devrions mettre de côté toute récupération politicienne de part et d’autre pour enterrer ce baobab de notre politique avec dignité et honneur »

Pour Patrick Muyaya, le fait que le processus électoral soit toujours en marche et que les opérations d’enrôlement soient en cours, c’est une preuve que la volonté de tout le monde c’est de faire aboutir le processus, bien sûr avec les élections générales qui pointent à l’horizon.

Celui qui se reconnait citoyen du Congo, sans limite et qui a été dans le bureau provisoire de l’assemblée nationale comme le plus jeune député (élu en 2011 à 29 ans), reconnait que la jeunesse congolaise a le droit d’y croire et d’avancer vers les sphères de prise de décision. Cette attraction vers le leadership constructif en s’inspirant de ceux qui ont vécu et qui ont eu de la réussite dans leurs domaines respectifs. Il faut donc susciter et réveiller les ambitions dans la jeunesse congolaise pour que celle-ci arrive à prendre ses responsabilités.

Abordant les questions liées au développement de la base, l’élu de la ville de Kinshasa a relevé quelques axes sur lesquels il faut travailler pour amener le pays à se développer. Il y a notamment une éducation appropriée et répondant aux besoins de la société. Il a également parlé de l’emploi, un emploi préparé par la formation du jeune congolais dans des domaines porteurs de développement.

« Les jeunes doivent privilégier de travailler collégialement pour assurer leur développement. À tous les niveaux la jeunesse a la possibilité de changer les choses » a conclu Patrick Muyaya.

3 Commentaires

  1. Très bien Honorable, les jeunes ,d’une part, doivent reconnaître le rôle qu’ils doivent jouer pour le développement de notre pays le Congo ; et d’autre part , les autorités doivent aussi faire participer les vrais jeunes,-jeunes indépendants d’esprit et de pensée – intègres et soucieux des patrimoines publics;responsabiliser les jeunes sur base de leurs expertises et non sur base des listes politiques… bref , la méritocratie doit être la principale critère pour que les choses changent.
    Pour les élections, espérons que cette aventure ira jusqu’au bout et nous allons encore voter…
    Félicitations encore à l’honorable MUYAYA qui au moins nous défend mieux.

  2. Merciii l’honorable Patrick Muyaya pour cette initiative et ta volonté d’aider les jeunes a développent leurs potentiels à des projets avenir professionnels ; je m’incline pour te dire merciii d’avoir salué la mémoire d’Etiene tshisekedi et je te demande de continuer à donner de l’espoir pour les jeunes 🎓🎓✌️👍

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here