France/Présidentielle 2017: François Bayrou va «tout faire pour aider» Emmanuel Macron

0
185

Au lendemain de l’alliance surprise entre Emmanuel Macron et François Bayrou, les deux hommes se sont rencontrés ce jeudi 23 février. A l’issue d’un tête-à-tête, ils ont tenu une conférence de presse commune.

Les deux hommes se sont retrouvés au bar Monsieur Bleu, attenant au Palais de Tokyo, dans le XVIe arrondissement de Paris, où ils ont discuté une heure environ. Ils se sont ensuite présenté tout sourire aux journalistes, affichant leur entente.

Emmanuel Macron a été le premier à prendre la parole. Il a d’abord « remercié très profondément » François Bayrou de sa proposition d’alliance. « Je l’ai acceptée parce que je pense qu’elle correspond à ce que nous devons faire dans le contexte que le pays traverse », a déclaré le candidat d’En Marche!. Pour lui, ce geste correspond exactement à la philosophie de son mouvement : créer un rassemblement progressiste dépassant les clivages.

« Mon rôle est très simple : je vais tout faire pour aider », a expliqué François Bayrou. D’après lui, cette alliance donne un message d’espoir aux Français, même s’il admet les différences qui le séparent du candidat d’En Marche!. « On a peut-être eu des mots un peu rugby, un peu mêlée ouverte », reconnaît le maire de Pau qui avait notamment qualifié Emmanuel Macron de « candidat des forces de l’argent ». « Il y a des moments où on est obligé de dépasser tout cela, parce que ce qui est en jeu est trop grave », a-t-il dit.

Les deux hommes ont assuré ne pas avoir discuté des élections législatives ni de nominations à de quelconques postes. « On n’a pas parlé d’intérêts partisans, on n’a pas eu de négociation, on n’a pas passé son temps à échanger. C’est pas : j’achète, tu vends. Rien de tout ça », a assuré le président du MoDem. « Ça n’a aucun sens pour le moment », a tranché Emmanuel Macron.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here