Nord-Kivu: 22 morts et 25 capturés, bilan des affrontements entre Fardc et M23, présenté par la 34ème région militaire

0
398

22 morts et 25 capturés parmi lesquels 19 jeunes rwandais et 9 congolais originaires du territoire de Masisi; tel est le bilan coté M23 présenté par le commandant de la 34ème région militaire à la presse ce mercredi 01 Mars 2017 à Goma. Depuis le début du mois de janvier, l’ancienne rébellion M23 a tenté plusieurs incursions sur le sol congolais. Plusieurs affrontements ont déjà été enregistrés dans le territoire de Rutshuru et les succès reviennent du côté de l’armée régulière.

Les éléments capturés du M23 ont avoué leurs mouvements de pénétrer le sol congolais par les frontières rwando-congolaises et ougando-congolaises de Rutshuru. Ils demeurent tous détenus par les forces de l’ordre des FARDC.

Outre les combattants du Mouvement du 23 Mars (M23) déjà capturés par les Forces armées de la RDC, plusieurs autres éléments de cette rébellion ont déjà été interceptés  par les services de renseignement de l’armée rwandaise et ougandaise, et ont été empêché par ces derniers de rentrer en RDC.  A en croire les communiqués de la Présidence de l’Ouganda publié le jeudi 19 janvier et du Gouvernement Rwandais du 29 Janvier 2017, près de 150 éléments avaient été interceptés par les services de ces 2 pays et empêchés de traverser la frontière juste au mois de janvier.

Le général-major Léon MUSHALE, commandant de la 3ème zone de défense des FARDC aussi présent, promet que l’armée fera tout son possible pour ne pas laisser ces rebelles s’installer dans le pays. Il a également demandé à la population la vigilance, la confiance en  son armée et la dénonciation de tout mouvement suspect et insurrectionnel.

Djafar Al Katanty

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here