Katanga : le vent des motions de censure souffle, le PPRD avoue-t-il son échec ?

0
351

Dans les provinces issues de l’Ex Katanga la situation politique risque de connaitre un vrai tournant au regard des motions de censure qui sont annoncées dans différents chef-lieux. Le Haut-Katanga, le Lualaba et le Haut-Lomami semblent prendre de l’eau.

Tout commence avec la déchéance, par l’Assemblée provinciale, du Gouverneur du Haut-Katanga Jean-Claude Kazembe. Ce cadre du PPRD dont l’élection, tambour battant, s’était accompagnée de plusieurs événements, notamment un ballet politique conduit par toutes les autorités de la MP. Ces autorités sont arrivées à Lubumbashi et pris à bras-le-corps le dossier, en instruisant tous les députés provinciaux à faire le choix de leur candidat.

Quelques temps plus tard, Kazembe était devenu l’homme à abattre, et les mêmes autorités ont refait le mouvement. Cette fois-là c’était pour signifier son départ à celui qui aurait mal vendu leur image, selon une certaine presse.

Kazembe parti, il a été remplacé par l’un de ses ministres, sur nomination du ministre de l’intérieur. Ceci va l’amener à porter plainte contre ses chefs pour non-respect de procédure. Ce feuilleton est encore loin de se terminer.

Dans la foulée on apprenait une autre motion de censure contre Richard Muyej, le Gouverneur du Lualaba. Selon certaines opinions on l’accuse d’être plus fêtard que travailleur. Cette motion aurait été étouffée dans l’œuf.

Du côté du Haut Lomami, c’est encore une motion qui risque de tout faire basculer. Célestin Mbuyu est visé par l’organe délibérant, et la motion risque d’aboutir. Il lui a été demandé de présenter ses moyens de défense avant que la décision ne soit prise sur sa personne. Le verdict est attendu ce vendredi 05 Mai 2017.

Il faut noter, que toutes ces personnalités sont issues d’une même formation politique, le PPRD. S’il s’avère que leur déchéance soit effective ce serait un aveu d’échec pour le parti qui les a fournis à la gestion de la chose publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here