Linafoot/erreurs d’arbitrage : La Fecofa tacle le comité de gestion et radie les fautifs

0
202

La FECOFA (Fédération Congolaise de Football Association) s’est penchée sur la question de l’arbitrage lors des matchs de play-off de la ligue nationale de football. Deux arbitres ont été interdits de toutes activitésliées au football, et un commissaire au match voit sa suspension passer de 3 à 12 mois.

La FECOFA veut, par cette décision remettre de l’ordre dans le football national. La Linafoot a été appelée à mettre du sérieux notamment dans le choix des arbitres qui doivent officier des rencontres officielles.

Ceci est le contenu du communiqué sportif N°FBA/SEGAL/003/2017 :

Ayant passé en revue la situation de l’arbitrage des matchs de la D1 dans son ensemble et en particulier ceux de la phase retour des play-offs notamment : DCMP-Don Bosco du 7 juin et AS V.Club – OC Bukavu Dawa du 14 juin. Et après avoir entendu le comité de gestion de la Linafoot et sa commission des arbitres, il s’est dégagé que des fautes techniques intentionnelles graves d’arbitrage ont été commises par des officiels des matchs susmentionnés.

En conséquence, le Comité Exécutif, conformément aux dispositions des articles 2 et 52 des Statuts de la Fédération décide ce qui suit :

Sont interdits de toutes les activités liées au football les personnes dont les noms sont repris ci-dessous :

– Monsieur Claude KAMULETA, arbitre central du match DCMP – Don Bosco du 7 juin 2017

– Monsieur ENGBANGUKA Bremer, arbitre central du match AS V.Club – OC Bukavu Dawa du 14 juin 2017

En ce qui concerne le commissaire au match de DCMP – Don Bosco, Christophe MBAMBU, sa suspension passe de 3 à 12 mois conformément à l’article 85 du CDF.

Administre un blâme sévère à l’endroit de la commission des arbitres de la Linafoot.

Administre également un blâme sévère à l’endroit du comité de gestion de la Linafoot en l’exhortant au respect des règles d’éthique devant conduire sa mission.

En outre, le comité exécutif a enjoint au comité de gestion de la Linafoot :

De s’abstenir de désigner les arbitres non actifs appartenant aux Ligues Provinciales séjournant à Kinshasa pour tout motif quelconque.

De procéder à la programmation des matchs des deux dernières journées de la phase retour des play-offs aux mêmes jour et heure.

Seuls les arbitres internationaux seront désignés comme arbitres centraux pour les matchs restants de la phase retour des play-offs. En cas de force majeure, le comité de gestion de la Linafoot pourra recourir aux arbitres fédéraux et/ou nationaux de très bonne cotation en se référant à la commission nationale des arbitres de la FECOFA.

En sus, le comité exécutif a instruit à la commission nationale des arbitres d’ouvrir un dossier à charge de tous les arbitres non actifs appartenant aux Ligues provinciales séjournant à Kinshasa et de lui en faire rapport dans un meilleur délai.

En somme, les sanctions énumérées constituent une mise en garde à l’endroit de tout officiel qui à l’avenir se compromettrait dans l’exercice de ses fonctions.

Le communiqué fédéral est signé ce lundi par Grégoire BADI EDIBA ELONGA, secrétaire général de la FECOFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here