Bukavu: le bilan des décès de Kamanyola s’alourdit, la Monusco s’occupe des blessés

0
176

Samedi soir la MONUSCO a effectué sept vols nocturnes aller-retour avec trois hélicoptères pour évacuer vers Kavumu 26 demandeurs d’asile burundais qui avaient été grièvement blessés le vendredi 15 septembre lors des affrontements avec les forces de l’ordre et de sécurité congolaises à Kamanyola, en territoire de Walungu.

À Kavumu, les équipes médicales de la MONUSCO ont administré d’autres soins d’urgence à ces blessés. À l’arrivée à Kavumu, l’un d’entre eux avait déjà rendu l’âme. Jusqu’à une heure du matin de ce dimanche, plusieurs ambulances de la MONUSCO ont effectué le transfert de ces blessés à l’hôpital général de référence de Bukavu. Pendant ce trajet, un autre blessé aurait succombé.

De la réunion tenue à Kamanyola dimanche après-midi avec, entre autres l’autorité provinciale, les représentants des demandeurs d’asile burundais, le HCR, la CNR, la MONUSCO, l’ANR, la PNC, IL ressortait le bilan suivant:

Parmi les demandeurs d’asile

– 36 morts (dont 22 hommes + 13 femmes + 1 fillette de 10 ans)

– 117 blessés (dont 39 dans état critique)

Côté FARDC

1 sous-officier tué

6 éléments FARDC blessés

Côté PNC

4 policiers blessés

L’inhumation des corps avait commencé hier vers 17h30, au moment où nous quittions Kamanyola.

36 morts burundais + 1 FARDC =37 morts. À ce chiffre, il faut ajouter les décès mentionnés pendant l’évacuation.

Crispin KYANGALILWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here