Territoire de Fizi : Des populations sans abris après la bataille dans le secteur de Tanganyika entre FARDC et la CNPSC de Yakutumba

0
331

Des sources locales en provenance du secteur de Tanganyika font savoir que, certains habitants des villages ayant été le champ de bataille entre l’armée congolaise et la coalition nationale pour la souveraineté du Congo CNPSC ont passé nuit à la belle étoile. C’est le cas des villages ILILA, SWIMA, Kabondozi, Kabumbe , Swima etc.

Les femmes accompagnées de leurs enfants ainsi que les personnes de troisième âge se sont déplacés vers la partie sud de la cité de Mboko chef-lieu du secteur de Tanganyika et d’autres ce sont dirigés dans la brousse malgré une pluie qui s’est abattue dans la nuit du 25 septembre sur toute l’étendue du secteur de Tanganyika.

Ces affrontements qui opposent les FARDC et le groupe CNPSC conduit par AMURI WILLIAM dit YAKUTUMBA ont débuté le dimanche 24 septembre dernier.
Jusque mardi 26 septembre, plusieurs activités sont perturbées, c’est le cas des écoles; boutiques, marchés, certains bureaux des agences humanitaires restent fermés et certaines structures médicales dans le rayon ne fonctionnent pas malgré l’appel de la CNPSC demandant à la population dans les villages sous leur contrôle de rester calme et vaquer à leurs occupations.

Selon des sources médicales de la place, deux blessés sont enregistrés trés du côté de l’armée congolaise et quelques décès des deux côtés mais le bilan officiel n’a pas encore été révélé par nos sources.

A en croire ces sources, une fille âgé de 16 ans habitant de la cité de Mboko serait blessée et est internée à l’hôpital général de référence de Nundu.

La circulation semble être coupée dans le tronçon routier quittant Lusenda jusqu’à Uvira.

Depuis Fizi, Pardo M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here