Goma : Nikki Halley n’a pas reçu les opposants qui voulaient lui remettre un mémo

0
384

Ce jeudi 26 octobre 2017, l’ambassadrice des USA aux Nations-Unies, madame Nikki Halley est arrivée à Goma.  Les membres du Rassemblement des partis politiques de l’opposition (RASSOP) ont voulu saisir cette occasion pour lui faire un mémo de leurs revendications, mais cela n’est pas arrivé. Madame l’ambassadrice n’a reçu personne. 

S’expliquant au micro de Global Infos, SIRADJI NYALAMBA, Président UDPS/ Nord-Kivu a déclaré que leur démarche consistait à envoyer un message au Président Trump : « Nous allons lui présenter notre mémo, afin qu’elle fasse comprendre au président américain que rien ne marche au Congo, à part les tueries, les kidnappings et la violation de la constitution».

SIRADJI NYALAMBA, Président UDPS/ Nord-Kivu

Après son atterrissage à l’aéroport de Goma, cette représentante du gouvernement Trump aux  Nations-Unies a pris un hélicoptère pour Kitshanga dans le territoire de Masisi. Sans la presse ni officiel du gouvernement congolais.

À son retour à Goma, Nikki Halley n’a pas donné l’accès aux médias, mais les jeunes activistes de la LUCHA sont allés à leur tour lui adresser un mémo. Et comme pour les opposants, leur mémo ne sera jamais entré dans l’enceinte de la MONUSCO.

Déterminé  à la voir et lui remettre le mémo, ces jeunes activistes ont barricadé la route et bloqué toutes les sorties de la MONUSCO où l’ambassadrice s’entretenait à huit-clos avec le Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu.

Des échauffourées ont éclaté entre les militants de la Lucha et la sécurité de la sécurité du quartier général de la MONUSCO à Goma.

« Nous avons tenu un sit-in à la MONUSCO, à Goma particulièrement, parce que nous avons estimé que c’est une personnalité importante qui a un rôle à jouer dans le contexte actuel de la RDC. Nous devons dénoncer ici que nous avons été réprimés à la MONUSCO par les policiers de la MONUSCO, et ça ce n’est pas normal. Ils nous ont refusé de voir NIKKI alors qu’elle était au bureau de la MONUSCO, nous savons que la MONUSCO a un rôle de protection de la population, mais aujourd’hui la MONUSCO vient de prouver son inefficacité». A déclaré Ghyslain MUHIWA, militant de la LUCHA.

Pour les membres de l’opposition à Goma, les manifestations vont se poursuivre : « Nous avons déjà commencé la sensibilisation à travers tous les quartiers de la ville de Goma, ça c’est un fait réel que nous allons mettre en application au niveau de Goma et au niveau de toute la république démocratique du Congo. Qu’il neige ou qu’il pleuve, Kabila ne va diriger le pays par défi, il va partir ». Déclare SIRADJI NYALAMBA, Président UDPS/ Nord-Kivu.

De Goma Djaffar AL KATANTY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here