Zimbabwe : Mugabe est-il tombé dans son propre piège ? Le Zanu-PF manifeste contre le vieux président ce samedi

0
629
Les manifestants à Harare ce 18 nov 2017

Dans une démarche qui avait tout l’air d’un « montage » de Robert Mugabe, les choses semblent prendre d’autres allures au Zimbabwe après une semaine confuse.

Ce samedi, le parti au pouvoir, le Zimbabwe African National Union – Patriotic Front (ZANU-PF) est en pleine manifestation pour soutenir l’action de l’armée et demander le départ pur et simple du plus vieux président en exercice au monde (93 ans).

Des milliers des partisans et anciens alliés de Mugabe sont dans les rues d’Harare scandant des messages hostiles à leur leader en soutenant le Chef d’Etat-major initiateur du coup de force exécuté en début de semaine.

Dans la journée du jeudi 16 novembre les deux hommes sont apparus côte à côte après des tractations pilotées par la SADC et l’Afrique du sud, Robert Mugabe a aussi fait une apparition publique vendredi dans une cérémonie à l’université. Ce qui laissait entrevoir une situation qui serait en sa faveur. Cependant le peuple semble avoir saisi l’armée aux mots et décidé à en finir avec le vieux dictateur.

« Repose en paix Mugabe. Trop c’est trop, Mugabe doit partir. SADC mettez-vous en dehors de ça. Merci à l’armée. » C’est entre autres les messages que les Zimbabwéens ont voulu faire entendre lors de leur manifestation de ce samedi.

Déjà dans la soirée, la chaine nationale ZBC annonçait que plusieurs branches du parti Zanu PF demandent la démission de Robert Mugabe. Une première sur cette chaine depuis plus de 30 ans de règne de Mugabe.

Cette révolution saluée par les Africains semble avoir la particularité de se mener sans effusion de sang et sans affrontement militaire. Une exception qui risque de faire école si jamais Robert Mugabe arrivait à abandonner le pouvoir dans les jours à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here