Lubumbashi : Ouverture ce mardi 09 janvier de l’Atelier DAFRALI à l’école de Criminologie de l’UNILU

0
458

Fondé par L’Agence Universitaire Francophone, AUF en collaboration avec Le programme Européen Erasmus ;  la quatrième session DAFRALI qui s’est ouverte ce mardi 09 janvier 2018 se base sur les défis sociaux et gouvernance des universités Africaines, le cas des aliments au Maroc, au Sénégal et en RDC.

Gilbert KISHIBA, Recteur de l’UNILU

Le mot de bienvenue a été dit par Gilbert Kishiba Fitula, Recteur de l’Université de Lubumbashi qui accueille ces assises. Homme de droit, le Recteur a parlé de la protection des ressources naturelles en RDC. Le professeur Kishiba propose que la RDC puisse urgemment  promouvoir  les codes sur la protection des ressources naturelles énormes qu’elle regorge.

Dans le cadre des exposés liés à ces assises, on peut retenir le sujet intitulé : « La sécurité et la sûreté alimentaire en RDC » exploité par le Professeur Lucien Nyembo de l’Université de Lubumbashi. Et un autre similaire mais concernant l’Europe qui a été traité par le Professeur Didier Montet, de Cirad en France. Il ressort de ces deux exposés que la RDC fait face à plusieurs dangers d’intoxication et la contamination alimentaire alors que l’Europe travaille sur le calcul des risques d’intoxication.

Sachez que le projet DAFRALI s’étend sur 3 pays africains : le Maroc, le Sénégal et la RDC.  Les universités de ces pays travaillent en coopération avec celles des pays européens tels La France, la Belgique, l’Italie et la Portugal.

C’est ce jeudi 11 Janvier que les travaux de ce séminaire vont prendre fin.

Lilas ONEMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here