Marche du 21 janvier : Olenghankoy dit ne pas vouloir s’attaquer à l’église et propose un échange franc avec les évêques

0
134

« Comme président du Conseil National de Suivi de l’Accord, mon rôle n’est pas de participer à la marche, mon rôle réside dans l’instauration de la paix là où il y a des conflits » C’est en ces termes que s’est exprimé ce vendredi 19 janvier Joseph Olenghankoy.

Le président du conseil de sages du rassemblement Kasavubu nie tout engagement à l’organisation d’une quelconque marche par car il ne trouve pas le motif qui l’amènerait à poser de tels actes

Olenghankoy exhorte les évêques à renoncer à cette démarche et à donner plus de chance au train de la démocratie déjà en marche et matérialisée par l’élection présidentielle prévue en décembre 2018.

« Je n’ai pas été contacté ni de près ni de loin de la tenue d’une quelconque marche, j’ai appris comme toute la population par voie des ondes ».

On se rappellera que le week-end dernier l’un des membres de cette plateforme roger Lumbala avait au cours d’un point de presse annoncé une marche sous l’initiative du rassop Kasavubu à la date du 21 janvier pour soutenir le processus électoral.

En outre Joseph Olenga nkoy s’insurge contre toute attaque contre les églises, mais souhaite plutôt de les approcher afin de leurs expliquer ce qui se passe réellement au pays, exercice auquel le patron du Cnsa promet de se livrer dans les heures qui suivent.

Jean Paul Mubiayi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here