Guerre du cobalt : « parfois les médias internationaux et les ONGs démontrent des faits de manière spectaculaire pour nuire » Benjamin Clair

0
142
Benjamin Clair Enquêteur de Better chain

Au deuxième jour du forum sur le cobalt de la RDC et les enjeux mondiaux qui se tient dans la province du Lualaba, un expert dans la traçabilité des minerais a peint le tableau sombre de l’image que les médias et les ONGs donnent de la RDC pour empêcher aux nouveaux investisseurs de venir.

« Certes la RDC a des problèmes dans la gestion de ses ressources minières, cependant ces problèmes ne sont pas du genre à faire indexer ses minerais ou encore à prononcer un embargo sur sa production. » A déclaré Benjamin de Better chain.

Travaillant dans la traçabilité des minerais en RDC pour rassurer les consommateurs finaux, Benjamin a un point de vue qui va dans le sens d’aider le pays à assurer une production saine de son cobalt, évitant toute présence des personnes vulnérables dont les femmes et les enfants dans la chaine de production.

« Les ONGs et les chaines internationales peignent généralement des faits de manière spectaculaire pour nuire à la commercialisation des produits de la RDC. Souvent ils sont aidés par des Congolais eux-mêmes ou encore par des investisseurs déjà existant au Congo pour décourager les nouveaux investisseurs à faire le déplacement du Congo. Très souvent ce que l’on entend à l’internationale c’est que se rendre en RDC est un grand danger sur le plan sécuritaire et sanitaire. Cette caricature ne peut pas aider le pays à développer son économie et améliorer les conditions de travail. » A conclu Benjamin Clair.

Le plus important serait que chaque acteur joue réellement son rôle dans cette bataille pour permettre aux minerais de la RDC de s’assurer une bonne considération mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here