Lac Edourd: l’Ouganda détient 50 pêcheurs congolais pour violations des limites du lac.

0
144

Détenus depuis le dimanche 15 avril dernier, ces pêcheurs ont été arrêtés sur le lac Edouard en pleine activité de pêche par les patrouilleurs ougandais venus de Rweshama en Ouganda.

Ils sont accusés d’avoir franchi les limites qui séparent les eaux congolaises des eaux ougandaises sur le même lac. Joint au téléphone, Katembo Kataliko, président du comité des pêcheurs individuels de Kyavinyonge, une localité situé à plus ou moins 80km à l’Est de Butembo, a renseigné  que les pirogues des pêcheurs arrêtés ont été accostées et restent clouées au sol jusqu’aujourd’hui. Tout en se disant inquiet de cette situation, il  indique que les pêcheurs de Kyavinyonge font face à plusieurs problèmes depuis des années et sans assistance.

Parmi leurs difficultés, il cite notamment l’absence du système de balisage sur le lac pour permettre à ces compatriotes de savoir jusqu’où se terminent les eaux congolaises afin d’éviter des arrestations répétitives de la part des patrouilleurs ougandais. Il appelle ainsi le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités en vue de protéger ses administrés. Il plaide au même moment pour la neutralisation des pêcheurs clandestins et des groupes armés actifs dans les alentours du lac et qui s’en donnent à la pêche illicite en complicité avec les pêcheurs clandestins.

De son coté, Kambale Kelele Francisco, président de la jeunesse de Kyavinyonge et pêcheur de son état, sollicite les organisations non gouvernementales intervenant dans ce secteur d’organiser des formations sur les techniques de pêche en faveur  des pêcheurs de Kyavinyonge. Il plaide de son coté pour la dotation des pêcheurs de Kyavinyonge en matériels de pêche dont des gilets de sauvetage, et des  filets conformes à la législation de pêche, ainsi que la sécurisation du lac Edouard contre les milices qui pullulent dans la zone.

Entre temps il recommande au gouvernement congolais de s’impliquer dans la gestion de la pêche sur le lac Edouard et de tisser des relations de bon voisinage avec l’Ouganda, car selon lui, les pêcheurs ougandais s’en prennent souvent aux pêcheurs congolais et ravissent leurs poissons à chaque fois qu’ils se trouvent face à face sur les eaux du lac. Il estime à plus d’un milliard les poissons leur déjà ravis leurs collègues ougandais sans aucune intervention des autorités congolaises

Florida KAHAMBU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here