Lubumbashi: La population doit apprendre à demander des comptes aux médias qui ne répondent pas à leurs attentes (Isaac Bakajika)

0
480
Isaac BAKAJIKA (conférencier)

Dans le cadre des activités de la pastorale des jeunes de la Paroisse Sainte Bernadette de la commune de la Katuba à Lubumbashi, une journée de réflexion a été organisée ce dimanche 29 Avril 2018 sous le thème : « Année électorale : Rôle d’un média responsable dans l’éducation civique et la bonne tenue des scrutins de fin 2018, Approche patriotique de la presse »

Avec comme Orateur, Isaac Bakajika qui est un conférencier, enseignant en Sciences de l’Information et de la Communication et Journaliste de formation et de profession, cette conférence a connu deux parties essentielles, dont l’exposé et le jeu de questions et réponses.

Dans son exposé, l’orateur a donné les différentes articulations du rôle qu’est sensé jouer un média responsable avant, pendant et après les élections dans un pays en voie de démocratie comme la République Démocratique du Congo.

Assistance à la conférence

Il a démontré que les médias sont des piliers essentiels en toute démocratie : « C’est une évidence que les médias jouent un rôle indispensable dans le bon fonctionnement d’une démocratie. Leur fonction est habituellement vue comme celle d’un « surveillant » : en posant un regard critique sur les échecs et les réussites du gouvernement, les médias peuvent informer le public sur l’efficacité de ses représentants et l’aider à exiger des comptes » A-t-il précisé.

Parlant de cette responsabilité, l’orateur du jour a relevé les niveaux où les médias interviennent dans le processus électoral.

« Les médias sont utiles dans une démarche électorale à des niveaux suivant :

  • en éduquant les électeurs sur la manière d’exercer leurs droits démocratiques;
  • en couvrant la campagne électorale;
  • en fournissant aux partis politiques un moyen de communiquer leur message à l’électorat;
  • en permettant aux partis de débattre entre eux;
  • en surveillant le dépouillement et en publiant les résultats;
  • en suivant de près le processus électoral lui-même dans le but d’évaluer son équité, son efficacité et son intégrité.

Dans le jeu de question et réponses, l’Orateur a incité son public composé essentiellement des jeunes, des journalistes et quelques activistes de droits de l’homme, à toujours demander des comptes auprès des médias, notamment ceux publics, si jamais des dérapages sont constatés dans le partage du temps d’antenne à différentes tendances politiques et dans l’ouverture des médias au public pour créer le forum des discussions et des débats.

Dans son mot de clôture, Pascal Kadima, le Président de la Pastorale des jeunes de Sainte Bernadette a remercié l’Orateur pour sa disponibilité et a remercié tous les participants pour le temps accordé à cette manifestation. C’est dans une belle ambiance que cette conférence s’est clôturée.

Photo du conférencier et les participants à la conférence

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here