Assassinat de deux experts de l’ONU : la Monusco confirme l’exhumation des corps pour la poursuite des enquêtes

0
1754

Au cours du point  de presse de ce mercredi 09 mai 2018, la Monusco a fait part de la transmission du premier rapport sur la situation politique en RDC par le secrétaire général des nations unies au conseil de sécurité conformément à la résolution 2409. « Le conseil de sécurité a demandé d’accélérer le processus de soumission des rapports ; il tient à être informé par le secrétaire général  chaque 30 jours de la situation en République démocratique du Congo. Le premier rapport est sorti il y a quelques jours, il y en aura un nouveau dans un mois ainsi de suite… »

Les nations unies envisagent dans ce rapport aussi disponible sur le site web de l’ONU, d’une part la mise en œuvre des mesures de confiance dans l’accord de la Saint-Sylvestre et d’autre part, obtenir des autorités congolaises la levée de l’interdiction des manifestations publiques, dans le but d’apaiser les tensions politiques et créer un climat propice à la tenue des élections transparentes, crédibles et ouvertes.

En réponse à des questions relatives à l’enquête sur les meurtres de deux experts de l’ONU en mars 2017, Florence Marchal confirme l’exhumation de deux dépouilles. « … premièrement la Monusco et le mécanisme de suivi ont soutenu les autorités congolaises dans cette opération, la deuxième chose est que deux dépouilles ont été exhumées, et la troisième c’est qu’il faut attendre les analyses pour avoir une idée précise de l’identité des personnes dont les squelettes ont été exhumées. » Précisons à cet effet que les identités des victimes pour la suite des enquêtes pourront être déterminées une fois les analyses criminalistiques de dépouilles terminées.

Jean-Paul MUBIAYI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here