Élections : Le troisième mandat de Joseph Kabila est une tentative de déstabilisation du pays (Claudel André Lubaya / Ensemble)

0
176
André Claudel Lubaya Coord de AMK

Dans une communication faite devant les membres de l’Alliance des mouvements du Kongo, plateforme soutenant la candidature de Moïse Katumbi aux prochaines élections, André Claudel Lubaya est revenu sur les questions de l’heure dans la politique de la RDC. Il s’est déclaré prêt à affronter les élections de fin 2018.

« Il est hors de question que quelqu’un qui a épuisé constitutionnellement son mandat postule à la prochaine présidentielle » a lâché ce mardi 05 juin le patron de l’Alliance des mouvements du Kongo, au cours de la cérémonie d’installation des coordinations provinciales.

À en croire Claudel André Lubaya ceux qui évoquent l’éventualité  du troisième mandat de Joseph Kabila, non seulement ils s’exposent à des poursuites judiciaires, mais aussi exposent le pays à des situations inacceptables.

Le patron de l’UDA originelle n’a pas cessé de traiter la famille politique de l’actuel chef de l’État d’une majorité en panne de stratégies, celle qui multiplie des tournées à travers le pays pour une campagne  sans programme ni dauphin du président.

Toute fois le coordonnateur national de l’AMK salue la lueur d’espoir qui se dessine au sein de l’opposition congolaise,  » les efforts sont menés par les candidats de l’opposition à la présidentielle notamment Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi pour la désignation d’un candidat commun  » a indiqué Claudel André Lubaya.

À peine doter de ses quatre coordinations dans la province de Kinshasa, l’AMK se dit prête à affronter les prochaines élections et les gagner à condition qu’elles répondent à sa ligne stratégique qui reprend 4 conditions à savoir : la clarification  du fichier électoral, l’exclusion de la machine à voter, l’exclusion de la candidature de Joseph Kabila à la prochaine présidentielle et en fin l’inclusivité du processus électoral, au mieux le retour de Moïse Katumbi en homme libre pour participer aux élections comme candidat président. L’AMK devra passer son premier test le samedi 09 juin  prochain lors du méga meeting de la plateforme Ensemble

Jean-Paul MUBIAYI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here