Machine à voter, une arme en plastique de Corneille Nangaa pour faire peur à l’opposition (Peter Kazadi)

0
46

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social reste imperturbable dans sa détermination de participer aux élections le 23 décembre prochain.

Une décision courageuse en parallèle avec celle de ses pairs de l’opposition, qui dénoncent un acte de trahison. Selon le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, Me Peter Kazadi, en prenant cette décision, l’UDPS est convaincu que l’actuel chef de l’État Joseph Kabila n’a pas la volonté d’organiser les élections et que cette option servira de lui mettre la pression.

À en croire le candidat député aux législatives provinciales et nationales dans le mont Amba, la Cenco serait de cet avis et appuierait son parti UDPS dans la démarche. Il faut rappeler que le parti de Félix Tshisekedi s’est déclaré non partant pour la marche contre la machine à voter qu’organise d’autres formations politiques de l’opposition pour le vendredi 26 octobre 2018.

Jean-Paul MUBIAYI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here