Élections du 23 Déc : Fridolin Ambongo propose une présidentielle avec bulletins imprimés

0
91

Répondant le matin de ce mercredi 07 novembre aux questions de la radio France Internationale, le nouvel archevêque métropolitain de Kinshasa a affirmé avoir joué un rôle prépondérant dans le renoncement au troisième mandat par l’actuel chef de l’État Joseph Kabila.

« Dans la mesure où cette décision de Joseph Kabila obéit aux dispositions de la constitution et à l’accord de la saint Sylvestre, on peut dire, au regard des négociations que nous avions menées, que nous y sommes pour quelque-chose. »

Cependant Fridolin Ambongo ne cesse de souligner des ratés dans la mise en application dudit accord. Il est estime qu’il y a toujours crispation au lieu de la décrispation politique comme prévu par ce compromis.

Il a évoqué le non-retour au pays de Moïse Katumbi, l’invalidation de Bemba et Muzito à la présidentielle, mais aussi la non-libération des prisonniers emblématiques à savoir : Eugène Diomi Ndongala et Jean Claude Muyambo.

Parlant du processus électoral, Ambongo propose une tripartite entre l’opposition, la majorité et la CENI pour un large consensus autour de la machine à voter et de l’actuel fichier électoral. Fridolin Ambongo a proposé à ce sujet de faire une élection avec bulletins de vote pour la présidentielle qui n’a pas beaucoup de candidats, et la machine à voter pour d’autres scrutins.

Notons que Fridolin Ambongo a été désigné par le Vatican archevêque de Kinshasa en remplacement du cardinal Monsengwo qui a préféré de prendre sa retraite.

Jean Paul Mubiayi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here