Elections : l’interminable attente des résultats sous forte tension et médiation internationale

0
90

C’est une longue semaine d’attente pour les électeurs Congolais avant de connaitre ce dimanche 06 janvier 2019 l’heureux gagnant de la présidentielle organisée le 30 décembre dernier. Des résultats attendus de plein pied par les états de la sous-région qui déploient un grand balai diplomatique depuis le début de la semaine.

Alors que chacun des candidats revendique avoir gagné les élections, se basant sur des procès-verbaux récoltés chacun par ses témoins, ce mercredi 02 janvier, les parties prenantes à l’élection présidentielle, notamment la CENI, la coalition FCC de Ramazani Shadary, dauphin de Joseph Kabila, la Coalition Lamuka qui soutient la candidature de Martin Fayulu, et Cap pour le changement de Félix TShisekedi et Vital Kamerhe, se sont retrouvés devant une mission de la SADC pour évaluer la situation après élections.

Au sortir de la réunion tenue au Kempinsky Fleuve Congo Hôtel, Vital Kamerhe a déclaré que pour le calme puisse régner tel que demandé par la Sous-région, il faut que la CENI puisse proclamer les résultats répondant à la vérité des urnes. Cette même position a été avancée par le candidat de Lamuka Martin Fayulu.

En effet, la situation reste de plus en plus tendue au fur et à mesure que l’on approche du jour fatidique de publication des résultats par la Commission Electorale Nationale Indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here