Sud-Kivu: les agents administratifs, et le personnel soignant de la zone de santé d’Uvira réclament 7 mois d’arriérés de prime de risque

0
326

Plus de 140 agents qui évoluent dans le secteur de la santé, à uvira (les administratifs, infirmiers, techniciens de laboratoires) de la zone de santé d’Uvira revendiquent 7 mois d’arriérés de leur prime de risque.

Ils sont arrivés dans la ville de Bukavu en début d’après-midi de mercredi 13 février 2019 en provenance d’Uvira pour rencontrer l’autorité provinciale en personne et lui parler de leur problème.

Ces agents organisent un sit-in au gouvernorat de province et ne pourront regagner leur territoire d’origine que lorsqu’ils seront rétablis dans leurs droits. « nous avons parlé avec nos dirigeants, ils ne nous ont pas répondu et c’est ainsi que la masse que nous représentons a pensé que sa voix n’arrive pas à destination. Voilà, ils ont décidé eux-mêmes de venir et voir premièrement le Gouverneur afin qu’il réponde positivement à notre requête. Nous voulons sortir ici avec de l’argent parce qu’avec sept mois impayés, nos familles souffrent. Nous avons des enfants, nous avons des femmes, nos enfants sont chassés des écoles, nos loyers sont échus et voilà pourquoi nous sommes venus faire ce sit-in. Si c’est un mois, nous allons supporter jusqu’à ce que nous ayons la solution », explique l’un des manifestants.

Une délégation de ces agents a été reçue par le Ministre Provincial de la santé Vincent Cibamvunya Murega. Ils ont échangé en long et en large sur cette question qui dépend de Kinshasa.

Le ministre chibanvunya a déjà effectué deux voyages à Kinshasa où il a rencontré le ministre national de la santé pour qu’une solution soit trouvée. Et bientôt le gouvernement central va dépêcher une équipe au sud Kivu pour résoudre le problème qui ne concerne pas uniquement la zone de santé d’uvira, a dit le ministre Cibanvunya à ses interlocuteurs.

Selon ce dernier, 17 zones de santé du sud Kivu sont concernés par cette situation. L’ordonnateur délégué de la province est à Kinshasa à la rencontre des autorités de finances et du budget pour la même question. A ajouté le ministre Cibamvunya lors de son entretien avec les manifestants.

Pendant ce temps, les activités tournent au retenti dans plusieurs structures médicales de cette partie de la province du sud Kivu.

Crispin KYALANGALILWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here