Que chacun mette sa pierre à l’édifice pour aider le Chef de l’Etat dans son programme d’urgence dans la construction du pays (Dany Banza Maloba)

0
131

Dans une interview accordée à une radio de Likasi, le Président national de l’Avenir du Congo, Dany Banza Maloba est revenu sur l’actualité politique du pays. Il a abordé notamment la question de l’alternance au sommet de l’état qui, selon lui est une leçon de démocratie que le Congo vient de donner au monde.

« En tant que président de l’ACO mon parti a eu 4 élus aux éléctions du 30 décembre dernier. Deux provinciaux et deux nationaux, même si moi-même je n’ai pas eu la possibilité de réunir les suffrages nécessaires pour avoir un mandat électif cette fois-ci après avoir été élu député national et provincial en 2006, puis député national en 2011. Pour cela je ne cesserais jamais de dire merci à la population de Likasi qui m’a fait confiance durant toutes ces années.

Cette population de Likasi doit garder confiance pour l’avenir. Aujourd’hui, contrairement à ce qu’on pouvait penser, l’opposition a gagné les élections. Nous nous sommes battus pour avoir l’alternance qui, à priori ne voulait pas dire que le pouvoir aille forcément à l’opposition, mais juste qu’il change des mains. Mais Dieu a fait grâce, nous avons eu mieux que ça. La population a fait un choix juste en la personne de Félix Antoine Tshisekedi. Le Président Joseph Kabila a fait preuve d’élégance politique en acceptant l’échec de son dauphin et la victoire de l’opposition. »

Pour Dany Banza, c’est désormais un motif de fierté d’être Congolais de la RDC.

« Ceci nous amène à dire que nous sommes fiers d’être congolais. Beaucoup d’années après l’indépendance, nous avons désormais donné une leçon de démocratie et de maturité politique à toute l’Afrique et au monde entier.

Il faut que tout le monde soutienne le président F. Tshisekedi pour qu’il fasse bien son travail, que chacun mette sa pierre à l’édifice de reconstruction, notamment avec le plan d’urgence qu’il vient d’annoncer. Vu que le Congo nous appartient à tous, il faut que chacun voie comment contribuer positivement à la construction et non dans la destruction. » A-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here