Augustin Kabuya : Les ennemis se sont infiltrés dans les rangs des combattants pour vandaliser les partis tiers

0
254

Au cours de la matinée politique de ce mercredi au siège du parti situé dans la commune de Limete, l’intérimaire de Jean Marc Kabund a abordé froidement la question relative à une quelconque délinquance observée dans le chef des élus du parti, comportement selon Augustin Kabuya qui n’avait pas du tout sa raison d’être et qui a été à la base de la clameur publique

« Il n’est nullement question de s’en prendre à la hiérarchie du parti, car lors de la dernière séance de recadrage à la veille des sénatoriales, des consignes ont été données aux députés provinciaux du parti en vue de permettre au parti d’obtenir quatre sénateurs du moins pour la ville de Kinshasa.

Au regard des résultats obtenus, il est clair que ces gens-là ont été corrompus et qu’ils ont consenti de boycotter le mot d’ordre donné par le président ai de l’UDPS. »

Mais le secrétaire général adjoint en charge de la mobilisation et de l’implantation du parti reste tout de même prudent au sujet des évènements malheureux ayant suivi l’énervement de la population. Pour Augustin Kabuya, l’ennemi s’est servi de la situation et a opéré dans l’intention de faire porter le chapeau aux combattants.

 » Ce sont les militants de LAMUKA qui ont vandalisé les permanences des Partis politiques, puisque nos combattants n’avaient aucun intérêt en le faisant, là n’est pas l’Assemblée provinciale. »

Pour l’instant, plusieurs congolais retiennent leur souffle après la décision de Félix tshisekedi. Au cours de la dernière réunion interinstitutionnelle, le Chef de l’État congolais avait suspendu l’installation des nouveaux sénateurs.

Jean Paul Mubiayi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here