Kinshasa : l’environnement au cœur d’un atelier tenu par le collectif des ingénieurs agronomes et environnementalistes

0
135

Le collectif des ingénieurs agronomes et environnementalistes était en atelier le week-end dernier à la maison communale de Kalamu. Cette rencontre d’échange écologique a porté sur l’importance de l’environnement de la RDC et la menace de la dégradation forestière, sans oublier l’utilisation irrationnelle des terres.

Cette dernière menace est à l’origine du tableau paradoxal pour la RDC présentée comme grand pays importateur des denrées alimentaires à travers la sous-région.

À cet effet, un des intervenants, le professeur Jean Muhiya a, au cours de son exposé proposé la réduction des taxes sur l’importation des intrants agricoles en vue de booster la production locale.

Des pistes de solutions face à la dégradation forestière et la déforestation ont été proposées par un autre paneliste, le professeur Jean Claude. C’est entre autres, la mise en place d’une gouvernance forestière rigoureuse, la certification pour le maintien de la forêt et l’agroforesterie.

En présence des autorités du parti UDPS et du Dircaba de la conseillère du chef de l’État en matière de la jeunesse, l’assistance a été aussi édifiée par les expériences du jeune expert en forêt, l’ingénieur Rodrigue.

Le collectif a aussi procédé à la plantation d’un arbre devant la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social, une symbolique à la fois pour un hommage mérité au patriarche du parti, feu Étienne Tshisekedi, souligne Hervé Boki, 2e coordonnateur adjoint du CIAE.

Créé en février 2018 à Kinshasa, le collectif des ingénieurs agronomes et environnementalistes est une structure affiliée à la ligue des jeunes de l’UDPS dont l’objectif est d’améliorer la situation agricole et de promouvoir la protection de l’environnement en vue du développement durable de la RDC.

Jean-Paul Mubiayi

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here