RSA : Comment le combat de Gandhi a-t-il commencé à Durban pour se poursuivre en Inde? Sur les traces du Mahatma

0
108

Gardé avec un grand soin et reconstruit après sa destruction, le Phoenix est l’un des lieux les plus visités de Durban et dont l’histoire a traversé les générations. Il s’agit de l’histoire retracée du passage de Mahatma Gandhi dans la ville côtière de Durban. Lieu où il commença son combat contre les inégalités et contre l’oppression des uns par les autres.

Nous vous faisons le point du passage de votre site sur les traces de Gandhi.

Mahatma Gandhi, de son vrai nom Mohandas Karamchand Gandhi, naît le 2 octobre 1869 à Porbandar, un petit village de la côte ouest de l’Inde. Après des études de droit à Londres, il part s’installer en 1890 à Durban, en Afrique du Sud, où il découvre les discriminations raciales. C’est ce voyage qui éveille sa conscience politique.

Le Phoenix Settlement, la Tolsoï farm a été fondée en 1904 à Inanda, située à environ 20 km au nord-est de Durban. C’est dans ce premier ashram que Gandhi vécut 10 ans et élabora son idéal de résistance passive avant de rentrer en Inde. La maison fut détruite en 1985 lors de violents affrontements entre Indiens et Africains. Reconstruite à l’identique en 2000 et classée au patrimoine national, elle abrite aujourd’hui des documents et des photos de Gandhi.

À l’arrivée sur le site, un buste en bronze est placé sous une petite paillote et le nom du Mahatma y est magistralement inscrit. Le Guide prend parole pour raconter l’histoire de celui a inspiré la lutte des Noirs Sud-Africains, dont Nelson Mandela, contre l’Apartheid.

Des écrits de Gandhi, sa vision, sont inscrits sur murs du Phoenix avec l’histoire de sa révolution qui commence par une discrimination dont il a été victime de la part d’un homme blanc qui lui a refusé le droit de prendre place en première classe de train alors qu’il avait payé pour.

Il développe alors un fort intérêt pour la religion et devient rapidement un symbole de paix pour tous les Indiens d’Afrique du Sud, mais également pour tous les Noirs. Profond pacifiste, Gandhi décide de mettre en place un mouvement de résistance à l’oppression par le biais de la désobéissance civile de masse, fondé sur l’ahimsa, le principe de totale non-violence.

Une fois son œuvre achevée en Afrique du Sud, Gandhi repart pour l’Inde en 1915. Porté par le succès reçu en Afrique, il crée de nombreux ashrams (l’équivalent d’un monastère pour la religion catholique). Dans ces ashrams, environ 25 hommes et femmes font vœu de vérité, de pauvreté. Leur mot d’ordre : servir le peuple indien.

Entre 1890 à 1915, Mahatma Gandhi a vécu en Afrique du Sud et y a laissé un mémorial qui mérite d’être vécu dans l’une de ces excursions organisées par le Kwazulu Natal et ses partenaires dont SA Expression, la compagnie aérienne Sud-Africaine qui dessert aussi la République Démocratique du Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here