Pour être ministrable au gouvernement IlUNKAMBA, le RACEAC propose un Profil conforme à la constitution

0
151

Au cours de sa déclaration du mercredi 03 juillet à la presse, le Rassemblement des associations qui soutiennent les actions du chef de l’État s’est appuyé notamment  sur les articles 97 et 99 de la loi fondamentale. Ces dispositions de la constitution du pays énumèrent un certain nombre des conditions à remplir avant d’être compté parmi les membres du tout premier gouvernement à venir sous l’actuel chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Il s’agit entre autres : d’une personne dotée d’une bonne moralité pouvant sacrifier ses propres intérêts au profil du groupe.

En outre, un prochain ministre selon la constitution, est en amont une personne qui ne se retrouve pas dans la disette, et donc financièrement stable (un professionnel ou une personne œuvrant dans les affaires par exemple).

Le profil voudra aussi que la personne soit légalement mariée, ceci constitue un gage du sens de responsabilité et de stabilité émotionnelle. Les membres du RACEAC, pilotés par Ivan Kazadi, croient en son dynamisme si jamais il est choisi parmi les heureux nommés.

Cette proposition du RACEAC intervient au moment où le débat sur les ministrables prend de l’ampleur sur la toile.

Jean-Paul Mubiayi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here