Mines : Gécamines relance la production de la Société du Terril de Lubumbashi (STL) sur fonds propres

0
422

La production de l’alliage contenant le cobalt, le cuivre, le zinc et le germanium a repris depuis le début du mois d’octobre dans les installations de la société du terril de Lubumbashi après près de deux ans d’arrêt du four principal de l’usine de ladite société.

Créée depuis 1997 comme une joint-venture entre la Gécamines, le Groupe Forrest et OMG, STL travaille sur les rejets autre fois entreposés par l’exploitation de Gécamines au niveau du Terril de Lubumbashi.

Depuis 2018, Gécamines a repris cette société à 100% et a amorcé les travaux de montage d’un nouveau four vu que celui existant avait été percé depuis 2017.

C’est début d’année 2019 que les travaux ont pris fin et les ingénieurs se sont mis à remettre en place tous les périphériques ayant été endommagés durant la période où l’usine ne tournait pas. Ce travail a été suivi du préchauffage intervenu en septembre avant le début de la production proprement dite.

Dans son discours prononcé jeudi 17 septembre à l’occasion d’une visite effectuée dans les installations de STL, Albert Yuma Mulimbi, PCA de Gécamines, a démontré qu’avec les 5.000 tonnes de cobalt attendue chaque année, STL se positionne de la belle manière sur la short-list des producteurs de ce métal au monde.

« Une fois la deuxième partie d’investissement terminée, STL sera capable d’extraire même le germanium sur place à Lubumbashi. Depuis l’existence de STL, ce composant précieux contenu dans l’alliage du cobalt était extrait à l’extérieur sans que la RDC n’en tire profit. Désormais il n’en sera plus le cas. » A-t-il mentionné.

Suivant les explications de Vincent Nday, Directeur de production de STL, la délégation a assisté à la coulée d’une solution de cobalt sortie du four de STL. Une grande satisfaction pour le PCA de Gécamines, le DG et leurs invités dont les députés nationaux, le vice-gouverneur du Haut-Katanga et le Président de l’Assemblée provinciale de la même province.

Soucieux de la bonne marche de l’économie en province, le Vice-Gouverneur Jean-Claude Kamfwa a encouragé Gécamines dans ses efforts de se développer et ainsi apporter un changement dans le secteur minier de la province.

En rappel, en dehors de 5.000 tonnes de cobalt l’an, STL va aussi produire 3.000 tonnes de cuivre, du zinc et du germanium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here