Au 33ème sommet de l’union Africaine à Addis-Abeba, Félix Tshisekedi s’approche du trône continental.

0
213

Le Sud-africain Cyrille Ramaphosa, le Congolais Félix Tshisekedi et le Nigerien Mahamadou Issoufou ont été respectivement désignés Président, premier Vice et deuxième Vice-président de l’union Africaine par les différents chefs d’États africains ayant pris part au 33ème sommet de l’organisation dans la capitale Éthiopienne.

C’est dans le cadre de la présidence tournante que le président sud-africain Cyrille Ramaphosa succède cette année à l’Égyptien Abdel Fattah Al-Sissi désigné en 2019.

Le mandat étant d’une année c’est donc en 2021 que Ramaphosa pourrait laisser son fauteuil à Félix Tshisekedi.

Signalons qu’avant l’ouverture dudit sommet le Président Congolais Félix Tshisekedi s’est entretenu avec le secrétaire Général des Nations unies Anthonio Guterres. Ce dernier a salué les efforts d’ouverture entrepris par le chef de l’État congolais envers ses voisins dont la dernière quadripartite à Luanda.

Le Secrétaire général de l’ONU a également encouragé le président Félix Tshisekedi dans sa détermination à lutter contre les groupes armés dans l’Est du pays.

Anthonio Guterres a réaffirmé à ce sujet la disponibilité de la MONUSCO d’apporter un appui multiforme.

Jean-Paul Mubiayi