Confinement de Kinshasa : voici les mesures supplémentaires de Félix Tshisekedi pour prévenir la propagation du Covid 19

0
829

Faisant suite à son adresse du 18 mars dernier à la nation annonçant les mesures de prévention contre le Corona virus, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi à au cours de son adresse de ce 24 mars 2020 allongé la liste de ces mesures pour dit-il répondre à l’urgence et à la crainte que la propagation ne s’accélère.

Il s’agit des mesures ci-après : Interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les provinces et vice-versa; ceci implique l’interdiction des tous les vols de passagers dans tous les deux sens à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à un contrôle d’usage strict au départ comme à l’arrivée.

L’interdiction de tous les mouvements migratoires par des transports en commun de l’intérieur vers Kinshasa et de Kinshasa vers l’intérieur. L’interdiction des tous les transports fluviaux des passagers, de Kinshasa vers les provinces et vice-versa, seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés.

La fermeture des toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne sauf pour les camions, navires et avions cargo avec fret. L’obligation pour le gouverneur de la ville province de Kinshasa d’instruire tous les bourgmestres de chaque commune de la ville d’éviter tout attroupement et de placer plusieurs points de lavage des mains avec désinfectants ou savon surtout dans des agglomérations à grande affluence où le manque d’eau et d’électricité est quasi permanent.

Multiplier les points de lavage des mains à l’aéroport international de Ndjili et appuyer les équipes de la Rva et de la Dgm pour que nul n’échappe au contrôle d’hygiène. Mise en place d’un service minimum au sein du gouvernement et des institutions pour palier au confinement.

Signalons notamment que Félix Tshisekedi a, à l’occasion décrété l’État d’urgence l qu’il a justifié par la gravité et le caractère dangereux qui caractérise la pandémie. À noter que ces mesures sont d’application immédiate a fait savoir le président de la Rdc.

Jean-Paul Mubiayi