Sénat-RDC : le mouvement citoyen VICI exige la démission de Alexis Thambwe Mwamba

0
89

Réagissant aux récentes altercations au Sénat, le mouvement Vigilance citoyenne fonde sa revendication sur base des certains dispositifs du règlement d’ordre intérieur de la Chambre haute du parlement cas de l’article 90 qui stipule « Sont interdites, toute imputation, toute attaque personnelle, toute interpellation d’un sénateur, toute manifestation ou interruption troublant l’ordre de la séance « .

A en croire Merphy Pongo, militant au sein de VICI, le fait d’imputer méchamment et publiquement à une personne un fait précis qui est de nature à porter atteinte à son honneur ou à sa considération et à l’exposer au mépris public constitue une imputation dommageable.
Par conséquent, estime ce militant de premier rang à la vigilance citoyenne qui s’appuie sur l’alinéa 5 de l’article 19, le sénat étant une chambre prestigieuse où loge la sagesse de la République, Thambwe Mwamba devra démissionner de ses fonctions du président du sénat. « THAMBWE MWAMBA n’est pas digne de diriger cette chambre ,ce qu’il a fait aujourd’hui est une faute très grave qui mérite la sanction prévue à l’article 19 pour servir d’exemple « A fait savoir Merphy Pongo à Globalinfos.net

JP Mubiayi