LUBUMBASHI : La justice militaire incinère des boissons alcoolisées à forte dose

0
147

C’est depuis longtemps que les autorités de la province du Haut Katanga ont interdit la commercialisation et la consommation des boissons alcoolisées à forte dose.
Ces liqueurs sont nuisibles à la santé et favorisent la criminalité étant donné qu’elles sont consommées à grande échelle par les enfants de la rue, convoyeurs et autres personnes désœuvrées.
Nonobstant cette interdiction, ces boissons prohibées sont toujours sur le marché et se vendent comme des petits pains.
Raison pour laquelle, la cour d’ordre militaire, de concert avec la mairie de Lubumbashi s’en vont en guerre contre les récalcitrants.
Ce jeudi 25 juin 2020, 350 cartons des boissons alcoolisées à forte ont été incinérés à la cour d’ordre militaire.
Les militaires ont déchargé tous les cartons, ils les ont détruit à l’aide des coups de barres de fer avant d’y mettre le feu.
Les flammes ont consumé tous les cartons.
L’ordonnance de destruction de ces objets saisis a été lue par le colonel Moïse NKUBA, chargé de ce dossier.
Il faut signaler que ces boissons alcoolisées à forte dose proviennent des pays limitrophes de la RDC comme la Zambie, la Tanzanie et l’Afrique du Sud, elles transitent par la cité frontalière de Kasumbalesa pour entrer à Lubumbashi.

KANKU Édouard