RDC : Première réaction du Premier Ministre Sama Lukonde

0
86

Sortant d’un entretien avec le Président Félix TSHISEKEDI, Jean Michel Sama LUKONDE fraichement nommé Premier Ministre, s’exprime devant la Presse. Tout en remerciant le Président pour le choix porté sur sa personne Sama Lukonde promet des reformes avec un Gouvernement plus représentatif et qui va s’appuyer sur les personnes de bonne moralité.

Voici l’intégralité de son intervention :

 » Comme vous l’avez suivi, il a plu à son Excellence Félix Antoine Tshisekedi, Président de la République Démocratique du Congo, de porter son choix sur ma modeste personne pour occuper les fonctions de Premier Ministre de ce Grand et Majestueux pays, la République Démocratique du Congo.

Mes premiers mots sont des mots de remerciement et de reconnaissance envers son autorité pour ce choix. Ensuite nous rendons grâce à Dieu parce que c’est lui le Maitre des temps et des circonstances.

Tout à l’heure son Excellence Monsieur le Président de la République a bien voulu nous accorder sa première audience. Nous avons eu notre premier entretien car je tenais à avoir sa vision. Une vision qui s’inscrit dans l’union de la nation. Ses mots sont revenus sur les préoccupations qu’il a entendues du peuple congolais à travers les consultations qui ont été menées.

Ces préoccupations du peuple Congolais concernaient principalement la sécurité, et comme vous le savez cela va être l’un des domaines prioritaires. Principalement à l’Est et dans le Katanga. Et à côté du volet social, nous avons des questions sociales, des questions de développement, de justice pour tous, d’accès à l’enseignement et comme vous pouvez vous l’imaginez, il est revenu sur la gratuité de l’enseignement, la question de la santé (l’accessibilité à des soins de santé décents)

Quand vous regardez toutes ces questions, elles demandent que l’état puisse se doter des moyens de sa politique. Et ces moyens passent par les recettes qu’il va falloir accroitre. Et cela va demander que l’on puisse appliquer, avec le gouvernement qui va être formé, des pratiques de bonne gouvernance à outrance, de rigueur, de lutte contre les antivaleurs, contre la fraude en générale. Et nous avons pris l’engagement de répondre à l’appel du Chef de l’Etat dans tous ces secteurs et nous allons nous mettre au travail dès à présent.

Ensuite nous avons parlé des réformes, parce que le pays en a besoin dans plusieurs secteurs. Et nous allons mener ces réformes que ce soit dans le système fiscale, la loi électorale, la digitalisation du pays. Et nous comptons mener toutes ces réformes sous le contrôle bienveillant du parlement.

Le Gouvernement de l’Union Sacrée pour la Nation se veut un gouvernement au service du peuple. Et pour cela nous allons demander à toute la nation, à tout le peuple congolais de l’accompagner, parce que sans le peuple nous ne pourrons pas réussir.

Nous avons passé plus d’une heure avec le Chef de l’Etat et je ne saurais résumer tout ce que nous nous sommes dit, mais bientôt nous auront rendez-vous au parlement et c’est là que nous aurons la chance de donner le programme du gouvernement qui sera plus complet.

J’ai tenu à vous faire ce résumé succinct tout en vous rappelant que tout ceci se fait dans un contexte particulier où nous vivons la pandémie du Covid 19 et nous allons rappeler à tous que c’est important de respecter les gestes barrières pour lutter contre cette pandémie. « 

Question 1

Quand pensez-vous pouvoir former votre gouvernement et quelle sera sa taille ?

Je commencerais par la taille du gouvernement. Elle a déjà été énoncée par son Excellence Monsieur le Chef de l’Etat en disant que ça devra être une équipe réduite. Mais nous allons revenir avec les chiffres précis en termes du nombre des ministères et des vice-ministères, mais à priori ça sera une équipe réduite par rapport au gouvernement actuel.

Pour le reste nous allons nous mettre en contact avec l’Informateur qui va nous donner les résultats des travaux qu’il a faits pour que ça nous donne les forces politiques en présence et cela nous permettra d’avoir des discussions avec les différents responsables tout en leur faisant comprendre que nous n’avons pas toujours le temps qu’il faut à notre avantage. Le 15 Mars nous devons être à l’Assemblée et c’est déjà dans un mois. Je vais donc compter sur la bonne foi pour aller dans la célérité.

Question 2

Vous avez parlé des défis à relever et cela demande d’avoir des personnes de qualité. Quel sera le profil des membres de votre gouvernement et est ce qu’il y aura la représentation de la jeunesse ?

Pour ce qui est du profil nous allons nous appuyer sur des personnes de bonne moralité avérée et c’est très important. Et par la suite il y aura des discussions vu que vous avez abordé la question de la participation. Il fallait aussi parler de la représentation de la femme. Ceci a toujours été le souhait (du Président de la République) mais il y a des travaux qui devront être faits. Et j’espère que cette fois ci nous aurons un gouvernement avec une plus grande participation de la jeunesse et de la femme.

Merci beaucoup.

Global Infos