Les léopards À de la République Démocratique du Congo livreront un match très capital ce dimanche 22 janvier au stade du 19 mai 1954. Ça sera face aux lions de La Teranga du Sénégal qu’ils vont se frotter pour jouer le tout pour le tout. Conditionner à la victoire s’ils veulent rester dans la compétition, les congolais n’ont qu’un seul choix ” gagner le Sénégal”.

Avant cette opposition, le sélectionneur des léopards CHAN, Otis Ngoma s’est présenté en conférence de presse d’avant-match avec un visage serein. En difficulté depuis le début de la compétition, le sélectionneur rassure avoir trouver des solutions pour permettre à son équipe de marquer ce dimanche.

“C’est un problème d’ensemble (…) c’est qui est sûr et certain, nous avons redonné confiance, on ne dort pas, on a trouvé des solutions. Demain, on va essayer de solutionner certaines choses. Nous avons cet esprit-là de prendre le risque.”, a-t-il déclaré.

Les deux sélections ( RDC : Sénégal) se sont croisées lors d’un tournoi amical organisé par l’Algérie en 2022. À ce temps-là, Otis et ses gars avaient pris le dessus sur cette équipe locale de Lion de la Teranga. Cette fois, c’est dans une autre compétition qu’elles vont se croiser. Le technicien congolais avoue avoir connaissance de son adversaire.

“On connaît cette équipe qui, a beaucoup de garçons que je connais personnellement. On les a joués en amical au mois de juin , on connaît tous les points forts de cette équipe , mais on ne se focalise pas par rapport à ça… on devait régler nos problèmes internes, notre organisation du jeu et faire comprendre aux joueurs qu’on est face à notre destin, quel que soit quoi, demain il faut a tout prix marquer un but de plus que notre adversaire. Les Sénégalais viendront aussi avec les mêmes intentions surtout qu’ils cherchent un match nul , mais nous cherchons des solutions comment contourner cette équipe et comment être victorieux.” a expliqué Otis Ngoma

Troisième de la poule avec 2 points derrière le Sénégal ( 3 points)
N’importe quel autre résultat éliminera automatiquement les fauves congolaise. A noter les doubles tenants du titre n’ont jamais été éliminé par le passé en phase de groupes.

Michael Patient