C’est au cours d’une cérémonie solennelle au terrain Nd’jili de la commune eponyme que la ministre provinciale de la Santé Publique, Hygiene et Prevention a donné le go ce jeudi 14 avril à la campagne de vaccination de masse contre la pandémie de Covid-19 dans la ville de Kinshasa. Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du délégué du Niveau global en appui au Programme Élargi de Vaccination (PEV), et de la réprésentante de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans son allocution, Lisa Nembalemba a exhorté les Kinoises et Kinois à l’âge de 18 ans et plus à faire le choix de la meilleure façon de lutter contre les formes graves de la maladie, mieux qui conduit à l’élimination complète de la pandemie et ce, avant de feliciter le gouvernement de la République, l’exécutif provincial ainsi que les partenaires latéraux et bilatéraux pour les éfforts conscentis à la réalisation ce jour de la campagne de vaccination de masse contre la covid 19.

“Cette campagne de vaccination contre la pandémie de Covid-19 repose sur un plan national de déploiement des vaccins élaborés par le programme élargi de vaccination (PEV) dont les objectifs à l’horizon 2023 demeurent notamment de vacciner 80% de cible, c’est-à-dire les agents socio-sanitaires, les personnes âgées de 18 ans et plus, former des prestateurs à tous les niveaux impliqués dans la vaccination contre la covid, mais aussi d’amener au moins 95% de population à accepter le caccin contre la covid 19 soit en mode routine ou en mode campagne” a expliqué jeudi, le coordonnateur national ai du programme élargi de vaccination.

C’est pour raison d’éfficacité de ce plan national de déploiement des vaccins q’un plan national d’accélération de vaccination a été rendu possible par le Programme élargi de Vaccination grace à l’appui des partenaires notamment Breakthrough Action et M-rite avec le financement de l’USAID.

Se fondant sur les léçons du plan national de déploiement des vaccins, un plan d’action de vaccination vient d’être élaboré par le programme élargi de vaccination avec l’appui de tous les partenaires.

“L’objectif principal de ce plan, à court terme est de vacciner 20% de la population cible (personnes âgées de plus de 18ans…) d’ici juin 2022 en utilisant tous les modes et occasions de vaccination, que ce soit en mode routine ou mode campagne, et aussi la vaccination à tout contact” a souligné le coordonnateur a.i de vaccination.

Il faut noter que la vaccination est organisée en stratégie fixe avancée et mobile et que les vaccins seront administrés en injections dans les lieux choisis et selon le choix du type des vaccins préférés (qu’il soit Pfizer, Moderna, Johnson Johnson…).

Tout en demeurant optimiste du point de vue résultats de la campagne de vaccination de masse lancée ce jour à Kinshasa, le délégué du Niveau global en appui au Programme élargi de vaccination (PEV) a, quant à lui, plaidé pour le suivi de l’évenement en vue de sa reussite .

Jean Paul Mubiayi