Les taxes prélevées sur les denrées alimentaires à Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï-Oriental sont suspendues sur instruction du président de la République sortant Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et candidat président à sa propre succession à la présidentielle prévue le 20 décembre prochain.

Le maire de la ville, Jean-Marie Lutumba Katupu Moyi qui l’annonce via un communiqué précise que cette mesure concerne le maïs graine, le manioc, la braise, l’huile de palme et d’autres produits à l’entrée de la ville.

Rappelons que cette décision fait suite aux instructions données mercredi 13 décembre dernier par le président candidat à sa propre succession, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lors de sa visite au marché central Bakwa Dianga, dans la commune de Dibindi, où il a été se rendre compte de l’inflation du prix de la mesure de maïs de 3 kg vendu actuellement à 9.000 FC, alors qu’il se négociait il y a peu entre 3500 et 4500 FC.

 

Merveille Mpandanjila