Une semaine après le déploiement des unités de la Police Nationale Congolaise dans la commune de la Kenya, Cette municipalité de la ville de Lubumbashi enregistre un calme relatif.

Dans tous les lieux de négoces, une atmosphère de quiétude souffle sur les marchands qui n’ont plis besoin de regarder par dessus leur épaules dans la crainte qui ça peut exploser à tout moment.

La même situation s’observe au marché Njanja spécialisé dans la vente des poissons fumés. Ce lieu de négoce était également à la merci des jeunes désœuvrés qui l’avaient transformé en un véritable far West. Les pensionnaires se disent soulagés

merci vraiment aux autorités, merci à la police ça ne marchait pas du tout. Ces gens nous ont mis très très mal à l’aise avec leur gangstérisme” a laissé entendre maman Maguy dans un dépôt.

Pour rappel, le commandant de la police Nationale congolaise à résolu d’ériger son État Major dans la commune rouge qui était en proie aux excès des Jeunes de la junafec. De leur côté, les responsables du parti politique Unafec ont décidé de dissoudre la brigade Scorpion, qui était derrière tous les troubles vécus dans cette commune commerciale.

Bwana Muyenga