Éducation city stadium restera à jamais dans les têtes des marocains, comme le 6 décembre 2022. Dans ce stade, à cette date, les lions d’Atlas du Maroc ont écrit l’histoire en se qualifiant en quart de finale pour la première fois de l’histoire, et surtout face à la Roja de l’Espagne. La stratégie de laisser le ballon aux espagnols a marché sans malgré la souffrance.

En première période les lions qui procèdent par des contres tirent trois fois. Les espagnols qui ont plus de 60% de possessions n’ont eu qu’un tir, avec un ballon qui a touché la bar transversal, alors qu’il y avait position litigieuse.

En seconde mi-temps, le Maroc est le même, l’Espagne aussi. Les occasions de marquer il y en a mais pas de réalisme. Walid voit son dispositif avec des joueurs en forme physiquement tenir le coup jusqu’à la fin du match. La rencontre va jusqu’en prolongation mais Bono est impériale. Il emmène les deux équipes aux tirs au but.

À cette séance et exercice difficile, c’est le Maroc qui est plus que réaliste. Trois joueurs espagnol ratent dont le capitaine Sergio Bousquet. Alors Ahkimi a transformé le tir de la qualification. La joie est marocaine. L’histoire s’écrit finalement. Et l’Afrique garde un des ses représentants dans cette 22ème édition. Le rendez-vous est fixé face à la celeçao du Portugal qui a atomisé la Suisse dans la soirée 6-1.

Michael Patient