En conférence de presse ce lundi à Kinshasa les 6 confessions religieuses annoncent la fin de travaux en rapport avec la désignation du président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Bien qu’aucun consensus n’a été trouvé, les 6 confessions religieuses affirment avoir déposé à ce jour, une lettre au niveau de l’Assemblée nationale.

A notre niveau, nous avons fini le travail (…), une lettre a été déposée ce jour à l’Assemblée Nationale“, a déclaré devant la presse Dodo Kamba.

Au nom de six confessions religieuses, Dodo Kamba invite l’assemblée nationale à adopter le procès verbal du 18 août 2021.

Selon lui, la CENCO et ECC ont “un autre calendrier“.

Le candidat que nous avons choisi, n’a pas été trouvé par 6 confessions religieuses, mais par 8 (…), mais pour des raisons personnelles quelques uns ont estimé qu’il fallait jeter de l’opprobre sur celui-là (…), il y a une haine personnelle, ethnique“, dit-il.

Il faut rappeler que les 72 heures accordées aux confessions religieuses pour rectifier les tirs expirent ce lundi 05 octobre à minuit.

Bwana Muyenga