Le pape François a rendu mardi un hommage à l’église archevêque émérite de Kinshasa, décédé dimanche, évoquant le “courage” et la “contribution significative” d’un homme très impliqué dans la vie politique et sociale de la République démocratique du Congo (RDC).

Exprimant sa tristesse dans un message de condoléances, le souverain pontife a décrit le cardinal Laurent Mosengwo Pasinya comme un “exégète“, un “homme de science” et un “grand homme spirituel (…) attentif aux besoins des fidèles, rempli de courage et de détermination“.

Homme épris de justice, de paix et d’unité”, le cardinal “a été une grande figure écoutée et respectée de la vie ecclésiale, sociale et politique de la nation et s’est toujours engagé pour le dialogue et la réconciliation de son peuple”, ajoute le pape François, pour qui “sa contribution a été significative pour l’avancée du pays“.

le cardinal Monsengwo est mort dimanche près de Paris à 81 ans, après avoir longtemps joué un rôle politique de premier plan. Il avait notamment été un des proches conseillers du pape François jusqu’en décembre 2018

Joe Kayij