C’est ce samedi 16 octobre que la commission paritaire chargée d’examiner les dossiers individuels des candidats désignés pour la mise en place du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a présenté son rapport au niveau de l’Assemblée nationale.

À l’issue de ce rapport, l’assemblée nationale a procédé à l’enterrement de Denis Kadima comme remplaçant de Corneille Nangaa à la tête de la CENI.

La commission paritaire a pris en compte, le rapport déposé par les 6 confessions religieuses bien que ce rapport manque la signature de la CENCO et l’ECC.

Il faut signaler qu’après l’entérinement, le dossier de Denis Kadima et les autres seront transmis au Président de la République Félix Tshisekedi pour investiture de ses nouveaux membres de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Reste à savoir si le président de la RDC va rejeter ce dossier comme ce fût le cas de Ronsard Malonda. Par manque de signature de la CENCO et l’ECC dans les procès verbaux, Ronsard Malonda n’a pas été investi.

Bwana Muyenga