La direction politique nationale de l’Union pour la nation congolaise (UNC) s’est réunie ce jeudi 29 juillet au siège du parti pour notamment donner leur point de vue au sujet de la mise en place du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avec les tractations de l’heure tant au niveau des confessions religieuses, qui devront entre autres choisir le futur président de cette institution qu’au niveau des autres composantes.

Le parti de Vital Kamerhe appelle la chambre basse du Parlement à s’assurer que ce processus soit accompagné d’un large consensus entre les parties prenantes en vue d’un aboutissement heureux du cycle électoral.

«En ce qui concerne la mise en place du nouveau bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI en sigle, l’UNC suit avec une attention soutenue le processus de désignation de ses membres et entend s’impliquer dans ce processus pour un aboutissement heureux des élections libres, transparentes et démocratiques. A ce sujet, l’UNC recommande à l’Assemblée nationale de s’assurer qu’un large consensus puisse accompagner le processus de désignation des membres dudit bureau et ceux de la plénière de la CENI, pour un aboutissement heureux du cycle électoral », dit l’UNC à l’issue de cette réunion élargie aux différentes structures du parti.

Et de poursuivre :

« L’UNC, en tant que partenaire de premier plan du pouvoir en place et drainant derrière elle une expérience avérée en matière électorale, entend jouer au terme d’un large consensus, un rôle important au sein du nouveau bureau de la centrale électorale afin d’y apporter son expertise ».

A l’Assemblée nationale, la date butoir accordée aux différentes composantes pour le dépôt des procès-verbaux de désignation des membres de la CENI était le mercredi 28 juillet. Plusieurs composantes n’ont pas déposé les dossiers de leurs candidats à l’entérinement. Un délai de 48 heures avait été accordé et ce sera finalement ce vendredi que l’assemblée nationale devra entré en possession de tous les PV de désignation des membres devant intégrer la CENI.

Jeff Kalala