La Gouverneure intérimaire du Kasaï-Oriental, Julie Kalenga Kabongo, a procédé, ce lundi 25 septembre 2023 à l’ouverture de l’atelier de planification humanitaire 2024, Région Kasaï.

L’activité à laquelle prennent part les délégués des provinces du Kasaï Oriental, Lomami et Sankuru vise à analyser les besoins ressentis par les populations victimes de la crise humanitaire.

Cet atelier « donne aux populations victimes de la crise de s’approprier de toute action humanitaire de ressentir et d’exprimer les besoins ressentis en vue de collaborer aux solutions idoines. Elle met ensemble les parties prenantes en vue d’une coordination efficace et efficiente de l’action humanitaire, sert de l’outil de planification, de programmation stratégique, de mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation de l’action humanitaire », a fait savoir la cheffe du sous bureau de Ocha.

Prenant la parole, la Cheffe de l’exécutif Provincial du Kasaï-Oriental a invité les participants à l’assiduité pour enrichir le document de planification humanitaire pluriannuel afin qu’il traduise la réalité de la région Kasaï.

« Le programme humanitaire dont nous avons l’intérêt de lancer les activités, est une démarche qui nous sert de cadre de référence principal pour les activités humanitaires en RDC. Ce cadre permet à la communauté d’analyser les besoins des personnes affectées par les crises et de cibler la réponse sur une période donnée, en vue de définir les objectifs communs et une même vision stratégique servant de plaidoyer pour la mobilisation des acteurs et des ressources pour répondre aux besoins humanitaires dans tous les secteurs », a dit Julie Kalenga Kabongo.

Signalons que la province du Kasaï-Oriental traverse une situation caractérisée par des mouvements des populations dus aux conflits de pouvoir coutumier, l’accès à la terre et qui met en mal les communautés locales.

 

Merveille Mukuna