Une délégation du Gouvernement central de la République Démocratique du Congo séjourne à Goma, capitale du Nord-Kivu après l’éruption volcanique du samedi soir.

Cette équipe conduite par le ministre de la défense nationale a tenu une réunion d’évaluation sécuritaire, humanitaire et de suivi de la situation de séismes qui secouent la région.

Après réunion, la délégation gouvernementale annonce que l’OVG sera dotée des matériels logistiques pour surveiller le volcan et épargner Goma du danger.

L’éruption volcanique de ce samedi a surpris tout le monde, population et autorité.
Cette surprise est due à l’absence d’alerte de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG), censé surveiller les moindres soubresauts du Nyiragongo et prévenir la population en cas d’activité anormale du volcan.

Pour le directeur de l’Observatoire volcanologique, le volcan n’était plus sous surveillance depuis sept mois. Faute d’argent, l’Observatoire s’était retrouvé privé de connexion internet, et une facture de 10.000$ n’ayant pu être honorée.

Il faut préciser que ce dysfonctionnement, est du à l’absence de financement des autorités congolaises.

Bwana Muyenga