En mission parlementaire a l’université KASA VUBU à Boma, le Président de l’Assemblée provinciale du Kongo central Jean Claude Vuemba a demandé au comité de gestion de cette Université de prendre son courage en présentant sa démission au ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Il l’a déclaré à l’issue de l’échange qu’il vient d’avoir avec les étudiants de cette Alma mater ce samedi 2 octobre 2021.

Les étudiants ont fait savoir au Président de l’organe délibérant que ce comité de gestion a échoué sur tous les plans et doit démissionner avant qu’ils ne reprennent les cours. Ils vont plus loin en invitant l’IGF à auditer tous les membres de ce comité, même après leur départ.

Pour éviter le pire Jean Claude Vuemba a demandé à ce comité de démissionner.

Les revendications des étudiants sont légitimes. En trois ans de moratoire, ce comité n’a pas fait grand-chose pour rendre cette Université viable, pourtant, les étudiants payent des frais exorbitants. En quittant ici, nous allons faire le rapport au gouverneur intérimaire, au premier ministre ainsi qu’au ministre de l’ESU pour que celui-ci nomme le plus tôt possible un comité intérimaire pour permettre à nos enfants de reprendre avec les cours ” a déclaré Jean Claude Vuemba Luzamba.

Il demande cependant aux étudiants de l’UKV de rester calme, car selon lui leur combat est maintenant mené par les autorités provinciales. Il leur a aussi fait la restitution de sa rencontre dernièrement avec le ministre de l’ESU.

Le Président de l’organe délibérant provincial était accompagné de plusieurs députés provinciaux dans cette mission.

Les étudiants de l’UKV Boma remercient les autorités du Kongo central pour leur engagement dans la recherche d’une voie de sortie de cette crise. Laquelle crise est partie de la suspension de l’organisation de la faculté de médecine dans cette Université par le ministre de l’ESU faute de viabilité.

Mpandanjila Mukuna