Le Président de la République et Magistrat suprême, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a assisté personnellement ce lundi 18 octobre, aux audiences solennelles et publiques de la rentrée judiciaire à la Cour de Cassation.

Cette cérémonie marquant la reprise des travaux à la Cour de Cassation s’est déroulée en présence des plusieurs autorités judiciaires, politiques, civiles et militaires, dans la grande salle d’audiences Marcel Lihau Ebua, située dans le bâtiment de ladite Cour se trouvant aux croisements des avenues Lukusa et de la justice, dans la commune de la Gombe.

Les discours prononcés à cette cérémonie par le bâtonnier national et président du conseil de l’ordre national des avocats, Me Matadi Wamba, le procureur général près la Cour de cassation Me Mumba Mukolo Victor et le premier Président de ladite Cour, Me Mukendi Musanga David-Christophe ont marqué cet évènement.

Dans sa plaidoirie, le premier intervenant Me Matadi Wamba, a plaidé sur le respect des lois et de justice pour tous en tant que ciment de la cohésion et de l’indépendance nationale. Le deuxième intervenant Me Mumba Mukolo Victor a, dans le prononcé de sa mercuriale, planché sur la répression des infractions flagrantes en loi de la justice comparée.

Enfin le troisième orateur, Me Mukendi Musanga David-Christophe, a exposé sur la problématique de la résiliation du contrat de location d’une concession foncière par décision unilatérale du conservateur des titres immobiliers.

Dans leurs exposés, ils ont tous loué les efforts du Président Tshisekedi dans l’instauration de l’Etat des droits en République démocratique du Congo.

A en croire, le premier président de cette Cour, Me Mukendi Musanga David, cette cérémonie de rentrée judiciaire intervient après les vacances décrétés par les chefs des juridictions du 15 août au 15 octobre de chaque année, et ces vacances sont arrêtés pour permettre aux magistrats de se reconstituer. La rentrée judiciaire, a-t-il précisé, inaugure la reprise normale des activités dans les juridictions avec des procédures ordinaires.

Après la rentrée judiciaire à la Cour constitutionnelle intervenue le samedi 16 octobre dernier, à la cour de cassation ce lundi 18 octobre, au Conseil d’État cette rentrée solennelle aura lieu le 30 octobre prochain à Kinshasa.

Jeff kalala